Covid-19: "bonnes performances" du test salivaire EasyCov

Publié le 06/10/2020 - 17:40
Mis à jour le 06/10/2020 - 11:39

Le test de diagnostic salivaire EasyCov, visant à détecter la présence du virus SARS-CoV-2 dans la salive, montre de « bonnes performances » en situation réelle, selon des résultats préliminaires d’une étude clinique présentés lundi par le CNRS.

 © CNRS Capture
© CNRS Capture

Ce test de conception française, plus simple, plus rapide et moins coûteux que les tests PCR réalisés en laboratoires d'analyse, "a été amélioré pour fournir un résultat plus rapidement, 40 minutes au lieu de 60", note le CNRS dans un communiqué.

Le résultat est clair: s'il est orange le test est négatif, s'il est jaune clair, il est positif.

Les résultats intermédiaires portent sur 220 sujets recrutés à Montpellier. Pour tous, un prélèvement nasopharyngé et un prélèvement salivaire ont été réalisés simultanément puis testés en aveugle avec deux méthodes RT-PCR (échantillon nasopharyngé et salive) et avec le test EasyCov (salive).

L'EasyCov a détecté 35 cas positifs parmi les 40 de la cohorte (symptomatiques ou asymptomatiques) détectés en RT-PCR, soit 87,5%. Par ailleurs, il comporte très peu de faux-positifs.

Il pourrait ainsi compléter les dispositifs de dépistage, poursuit le CNRS. La technique "RT-LAMP" sur laquelle est basée ce test EasyCov permet d'amplifier le matériel génétique du virus - l'ARN viral - puis de révéler ou non sa présence dans un échantillon salivaire.

Ce sont les scientifiques du laboratoire Sys2diag (CNRS/Alcen), avec Franck Molina et les médecins du CHU de Montpellier, avec le Pr. Jacques Reynes qui ont dévoilé ces résultats de l'étude qui devrait au final intégrer 720 personnes.

L'ensemble de ces travaux sera prochainement soumis au comité de lecture d'une revue scientifique. Ce type de tests salivaires rapides peut équiper les lieux comme les aéroports, les Ehpad, les stades...

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.92
légère pluie
le 17/06 à 21h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
94 %