Covid-19 : deux traitements par anticorps approuvés

Publié le 11/11/2021 - 17:27
Mis à jour le 11/11/2021 - 17:27

Le Ronapreve, du laboratoire pharmaceutique suisse Roche, et le regdanvimab, de Celltrion : le régulateur européen a annoncé jeudi 11 novembre 2021 avoir approuvé pour la première fois la mise sur le marché dans l'Union européenne de deux traitements par anticorps monoclonaux contre le le coronavirus.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Les anticorps sont l’une des bases de notre système immunitaire. Face à la présence d’un élément dangereux, tel un virus, notre corps en produit naturellement pour repérer l’envahisseur.

L’idée des anticorps de synthèse, c’est de sélectionner des anticorps naturels et de les reproduire artificiellement pour les administrer ensuite en traitement, généralement par une perfusion.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué dans un communiqué avoir approuvé l’utilisation d’un traitement du laboratoire pharmaceutique suisse Roche, le Ronapreve, et d’un traitement de la société sud-coréenne Celltrion, le regdanvimab.

"Ronapreve et Regkirona sont les premiers médicaments à base d’anticorps monoclonaux à recevoir un avis positif (…) contre le Covid-19", a déclaré l’EMA, basée à Amsterdam. La commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, a déclaré que l’approbation des deux médicaments était une "étape importante" contre la maladie, l’UE s’appuyant jusqu’à présent sur quatre vaccins.

Cinq nouveaux traitements autorisés d’ici à la fin 2021 ?

"Avec des hausses des contaminations au Covid-19 dans presque tous les États membres, il est rassurant de voir de nombreux traitements prometteurs en développement dans le cadre de notre stratégie thérapeutique contre le Covid-19", s’est-elle également réjouie dans un communiqué.

"Aujourd’hui, nous faisons un pas important vers notre objectif d’autoriser jusqu’à cinq nouveaux traitements dans l’UE d’ici à la fin de l’année", a-t-elle ajouté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : "hausse brutale" de la circulation du virus en Bourgogne Franche-Comté

Le taux d'incidence a doublé en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté et dépasse les 200 cas pour 100.000 habitants. Le taux de positivité des tests est à 5,5 %. La circulation du virus est plus active dans le Jura (326 cas pour 100.000 habitants), le Territoire de Belfort et le Doubs (228). Si on dénombre une centaine d' hospitalisations supplémentaires en une semaine dans la région, le nombre de patients en réanimation reste stable.

5e vague : ce qu'il faut retenir des annonces d'Olivier Véran et de Jean-Michel Blanquer

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi que le rappel vaccinal contre le Covid-19 serait désormais "ouvert à tous les adultes dès cinq mois après leur dernière injection", à partir de ce samedi 27 novembre 2021. Cela concerne 19 millions de Français...

Santé

Covid-19 : "hausse brutale" de la circulation du virus en Bourgogne Franche-Comté

Le taux d'incidence a doublé en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté et dépasse les 200 cas pour 100.000 habitants. Le taux de positivité des tests est à 5,5 %. La circulation du virus est plus active dans le Jura (326 cas pour 100.000 habitants), le Territoire de Belfort et le Doubs (228). Si on dénombre une centaine d' hospitalisations supplémentaires en une semaine dans la région, le nombre de patients en réanimation reste stable.

Doubs : masque et Pass sanitaire obligatoires dans les marchés de Noël

Après les annonces d'Olivier Véran à la mi-journée pour freiner la circulation du virus, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet a décidé de renforcer l’obligation de port du masque en prenant un arrêté incluant les zones extérieures densément fréquentées sur l’ensemble des communes du département.

5e vague : ce qu'il faut retenir des annonces d'Olivier Véran et de Jean-Michel Blanquer

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi que le rappel vaccinal contre le Covid-19 serait désormais "ouvert à tous les adultes dès cinq mois après leur dernière injection", à partir de ce samedi 27 novembre 2021. Cela concerne 19 millions de Français...

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).

500 euros de plus par mois pour les sages-femmes hospitalières : « Le protocole d’accord ne nous satisfait pas » (ONSFF en Bourgogne-Franche-Comté)

Une hausse nette de 500 euros en 18 mois. Après les revalorisations du Ségur de la Santé, à l’été 2020, les sages-femmes vont bénéficier de nouvelles améliorations de leurs conditions salariales. En effet, le gouvernement a annoncé lundi 22 novembre la signature d’un protocole d’accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes.

Restauration : le syndicat patronal des indépendants appelle à mieux contrôler le pass

Les restaurateurs qui ne contrôlent pas le pass sanitaire "mettent en danger" toute la profession "en l'exposant à une mesure de fermeture générale", s'insurge lundi le président du syndicat patronal des indépendants de l'hôtellerie restauration, face à un "rebond épidémique fulgurant" du Covid-19.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.33
légères chutes de neige
le 28/11 à 6h00
Vent
2.94 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
98 %

Sondage