Covid-19 : la circulation du virus toujours en baisse en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 10/09/2021 - 18:24
Mis à jour le 10/09/2021 - 17:36

Chiffres stables à l'hôpital et une décrue des cas positifs. La situation est toujours à l'amélioration en Bourgogne Franche-Comté avec une circulation du virus plus lente.

 © D Poirier
© D Poirier

La diminution de la circulation virale se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté, où tous les départements, hormis le Territoire de Belfort (144), affichent une incidence en population générale désormais inférieure à 100 pour 100 000 habitants.

Le nombre de patients hospitalisés dans la région reste stable après diminution en début de semaine puis une légère hausse depuis mercredi : 184 personnes sont hospitalisées pour des formes sévères dont 47 en soins critiques.

Troisième dose

Concernant les populations prioritaires (résidents d’EHPAD, plus de 65 ans, personnes à risque de formes graves, personnes sévèrement immunodéprimées...), la campagne de rappels est lancée à un rythme dynamique proche de 1 500 injections par jour depuis le 1er septembre. Déjà plus de 10 000 injections sont enregistrées à ce jour.

En France, les principaux indicateurs sanitaires du Covid-19 restent contenus, selon les données de Santé publique France.

Au total, 10.969 cas de contamination ont été enregistrés sur 24h, contre plus de 12.800 mercredi et plus de 14.500 mardi. A titre de comparaison on comptait plus de 15.000 contaminations jeudi dernier. Le taux de positivité, qui mesure la proportion des cas positifs sur le nombre de personnes testées, s'inscrit lui aussi en baisse. Mesuré sur les sept derniers jours consolidés à J-3 il est de 2,3% jeudi, contre 2,4% mercredi et 2,6% il y a une semaine.

"En bonne voie..."

La pression reste aussi contenue sur les structures hospitalières, avec 10.323 personnes hospitalisées (10.438 mercredi), dont 2.195 (2.224 mercredi) sont traitées dans des unités de soins critiques, réservées aux formes les plus graves du Covid-19. Les données sur sept jours, qui lissent les variations quotidiennes, indiquent une légère décrue, avec 3.777 hospitalisations, dont 1.009 admissions en soins critiques, contre respectivement 4.651 et 1.067 jeudi dernier.

"On est en bonne voie", a indiqué jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran sur France 2. Il a remarqué que "la pression sanitaire commence à baisser, ce n'est pas le moment de relâcher nos efforts".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : l’ARS observe de premiers indices de rebond en Bourgogne-Franche-Comté

7 départements sur 8 de la région Bourgogne-Franche-Comté sont en dessous du seuil d'alerte fixé à 50 cas pour 100.000 habitants. La Haute-Saône enregistre toutefois une forte augmentation du nombre de cas avec +56,25 % en sept jours. Elle se trouve au niveau du seuil d'alerte... L'Agence Régionale de la Santé a d'ailleurs noté un indicateur à la hausse chez les plus de 65 ans en Haute-Saône et en Saône-et-Loire.

Santé

Covid-19 : l’ARS observe de premiers indices de rebond en Bourgogne-Franche-Comté

7 départements sur 8 de la région Bourgogne-Franche-Comté sont en dessous du seuil d'alerte fixé à 50 cas pour 100.000 habitants. La Haute-Saône enregistre toutefois une forte augmentation du nombre de cas avec +56,25 % en sept jours. Elle se trouve au niveau du seuil d'alerte... L'Agence Régionale de la Santé a d'ailleurs noté un indicateur à la hausse chez les plus de 65 ans en Haute-Saône et en Saône-et-Loire.

Ségur de la Santé : les détails des investissements en Bourgogne Franche-Comté

Dans le cadre de l'enveloppe globale de 19 milliards d'euros négociée lors du Ségur de la Santé, les mesures prises pour chaque région ont été publiées, dont celles prévues en Bourgogne Franche-Comté. Ce mardi 19 octobre, le Premier ministre, Jean Castex, aux côtés du ministre de la Santé, Olivier Véran et de la ministre déléguée en charge de l’autonomie, Brigitte Bourguignon étaient en déplacement en Côte-d’Or pour présenter la stratégie régionale des investissements Ségur en Bourgogne-Franche- Comté.

Covid : la circulation du virus poursuit sa baisse en Bourgogne Franche-Comté, l’ARS veut maintenir la dynamique de vaccination

La circulation du virus poursuit sa baisse lentement mais continuellement en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres de Santé publique France en date du 14 octobre 2021. Malgré une baisse du nombre d'hospitalisations, le nombre de patients en réanimation est en hausse.

760.000 habitants de Bourgogne Franche-Comté régulièrement exposés aux particules fines PM2,5

Pollution •

Plus d'un quart des habitants sont régulièrement exposé aux particules fines PM2,5 à des concentrations supérieures au seuil de recommandation de l’Organisation mondiale de la Santé de 10 microgrammes par mètre cube (µg/m3). La Bresse et le Pays de l’Aire urbaine de Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle sont les zones les plus impactées.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.95
couvert
le 26/10 à 6h00
Vent
1.55 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage