La fatigue persistante est fréquente après le Covid-19, selon une étude

Publié le 18/09/2020 - 13:31
Mis à jour le 18/09/2020 - 10:16

Plus de la moitié des patients et du personnel d’un hôpital irlandais ont souffert de fatigue persistante après avoir récupéré du Covid-19, quelle que soit la gravité de leur infection, selon une étude mettant en lumière le poids des symptômes qui durent.

 © CC0 Pikist
© CC0 Pikist

L’étude, encore préliminaire, sera détaillée au congrès de la Société européenne de microbiologie clinique et des maladies infectieuses organisé en ligne du 23 au 25 septembre et consacré au Covid-19 (ECCVID).

La fatigue est un symptôme courant chez les personnes présentant une infection symptomatique au Covid-19 (...) mais "les conséquences à moyen et long terme de l'infection restent inexplorées", explique le Dr Liam Townsend de l'hôpital St James (Dublin, Irlande), auteur avec ses collègues de l'étude.

Sur les 128 participants à l'étude (âge moyen: 50 ans), 52% (67 sur 128) ont fait état d'une fatigue persistante lors d'une évaluation réalisée en moyenne dix semaines après leur "guérison clinique", quelle qu'ait été la gravité de leur infection initiale. Chez tous, l'infection a été confirmée par test virologique.

Sur les 128, 71 personnes avaient été hospitalisées et 57 ont eu une forme bénigne. Les chercheurs ont examiné une variété de facteurs, comme la gravité de la maladie initiale, les pathologies préexistantes et divers éléments biologiques (marqueurs d'inflammation, etc.). Ils ont constaté que cela ne faisait aucune différence qu'un patient ait été hospitalisé ou non.

"La fatigue s'est produite indépendamment de l'admission à l'hôpital, affectant les deux groupes de manière égale" Dr Townsend.

Les femmes qui représentaient un peu plus de la moitié des participants à l'étude (54%), représentaient en revanche les deux tiers de ceux souffrant de fatigue persistante (67%).

Les personnes ayant des antécédents d'anxiété ou de dépression étaient également plus susceptibles de souffrir de fatigue.

Pour les auteurs, davantage de recherches sont nécessaires pour évaluer l'impact à long terme du Covid-19 sur les patients. "Nos résultats démontrent un fardeau important de la fatigue post-virale chez les personnes ayant eu une infection au SRAS-CoV-2 après la phase aiguë de la maladie", soulignent-ils. Ils prônent une "intervention précoce" et l'utilisation de méthodes "non pharmacologiques" pour la gestion de la fatigue adaptées aux besoins individuels des patients.

"Nous voyons de plus en plus de preuves de +Covid long+, et la fatigue est l'un des effets secondaires les plus fréquemment rapportés", commente le Dr Michael Head de l'Université de Southampton.

"L'ampleur émergente du +Covid long+ est la raison pour laquelle il est important de réduire la transmission communautaire, même parmi les groupes de personnes plus jeunes qui ne sont pas immédiatement gravement malades" juge-t-il. Des larges communautés #longCovid et #Covidlong se sont formées sur les réseaux sociaux de personnes qui se plaignent de symptômes persistants, en particulier de fatigue, plus d'un mois après être tombé malade.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.27
nuageux
le 16/06 à 3h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
94 %