Alerte Témoin

L'épidémie de grippe ne cesse de s'intensifier en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 05/01/2018 - 15:38
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

L’e?pide?mie de grippe pre?sente dans toute la me?tropole est installe?e en Bourgogne Franche-Comte? depuis fin de?cembre 2017. Les donne?es des urgences et de SOS me?decins montrent une activite? pratiquement e?gale au niveau national en pourcentage de diagnostics pour grippe : 16 % des consultations sont re?alise?es pour ce motif, et tre?s proche du pic de l’an dernier.

rhume_grippe.jpg
La grippe

Avec un nombre de consultations en forte augmentation depuis deux semaines et un nombre d’hospitalisations croissant, l’ensemble des acteurs de sante? est tre?s sollicite?. "Plusieurs services d’urgences de la re?gion Bourgogne Franche-Comté se trouvent en difficulte? face a? cet afflux", selon l'Agence régionale de la santé. "Les me?decins et l’ensemble des professionnels de sante? libe?raux sont mobilise?s, pour favoriser au maximum la prise en charge ambulatoire des malades et ne recourir a? un e?tablissement de sante? que pour les situations d’urgence le ne?cessitant."

En cas de sympto?mes grippaux, l’ARS recommande au grand public de consulter en premie?re intention son me?decin traitant ou si impossibilite? de composer le 15. 24 heures sur 24, les me?decins re?gulateurs e?coutent et orientent les patients en fonction de leur situation me?dicale.

Pour e?viter la propagation des virus, il est par ailleurs recommande? :

  • de limiter les visites dans les services hospitaliers et les maisons de retraite ou de se renseigner aupre?s de l’e?tablissement au pre?alable.
  • de limiter les contacts et de porter un masque lorsqu’on est malade.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée durant l'hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l'année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Santé

Où se baigner en toute sécurité en Bourgogne Franche-Comté ?

carte de baignade • L'Agence Régionale de la Santé de Bourgogne-Franche-Comté appelle les habitants de la région à la plus grande prudence en privilégiant les points de baignade surveillées pour se rafraichir durant les fortes chaleurs. Voici la liste de près de 80 points de baignade naturelle classées en fonction de la qualité de l'eau. 

Été et risque de noyade : les conseils pour votre baignade

Le ministère des Sports a lancé un appel à la vigilance pour sensibiliser les baigneurs aux risques de noyades et d'hydrocution. Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.Voici tous les conseils utiles et pratiques pour éviter les accidents de baignades.   

Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

C'est la saison des guêpes  ! Cet été 2020, avec de très faibles précipitations, est propice à leur développement. De plus, la chaleur facilite la survie des insectes, première nourriture des guêpes. Alors quand il y a piqûre ? Que faire ?  Une piqûre de guêpe  doit être soignée. Pour les personnes allergiques, il faut réagir très vite, car une vulgaire piqûre peut être mortelle. Voici les conseils.

Canicule : interdiction de se baigner dans les lacs et les rivières

Rappel • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.87
    légère pluie
    le 11/08 à 0h00
    Vent
    2.46 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    68 %

    Sondage