GBM : les élus communautaires favorables à une réouverture des commerces le 27 novembre prochain

Publié le 21/11/2020 - 18:06
Mis à jour le 21/11/2020 - 18:16

Dans un communiqué diffusé ce samedi 21 novembre 2020 aux commerçants des communes du Grand Besançon Métropole, les élus expliquent soutenir la proposition de réouverture dès le 27 novembre des commerces.

©Alexane Alfaro ©
©Alexane Alfaro ©

Voici le communiqué des élus communautaires du grand Besançon :

"Vous connaissez notre attachement aux commerces de nos villes. Ils sont indispensables à l’attractivité de notre territoire et la crise sanitaire que nous connaissons actuellement fait planer un risque certain sur votre avenir.

Dès l’annonce du second confinement, les maires du Doubs, notamment par la voix de notre présidente, Anne Vignot et du président de l’association des maires du Doubs, Patrick Genre ont dénoncé l’iniquité des règles gouvernementales et la nécessité d’adopter des mesures justes, pour toutes et pour tous, à la fois pour juguler cette deuxième vague épidémique mais aussi pour préserver le tissu économique.

Comme vous, nous nous inquiétons de l’expansion sans fin d’Amazon et d’un modèle inquiétant pour nos commerces de proximité. Nous dénonçons et appelons le gouvernement à prendre des mesures face à l’expansion de cette société dans notre pays, qui, si elle n’est pas stoppée, pourrait conduire au doublement de sa part de marché et provoquer la destruction de 100 000 emplois partout en France.

La communauté urbaine et la ville de Besançon ont porté, portent et porteront des mesures de soutien à l’activité économique. Nous pensons notamment au fonds régional pour les territoires pour soutenir la trésorerie des TPE, abondé par notre communauté urbaine à hauteur de 400 000 euros pour un total d’un million d’euros, aux chèques Boosters de commerce que nous distribuerons dès la fin du confinement à hauteur de 200 000 euros, à l’exonération des droits de terrasse pour l’année 2020 ou encore l’exonération de certains loyers pour les commerçants non-sédentaires à Besançon.

Mais nous le savons, seule la réouverture des commerces peut conduire à votre sauvegarde durable, surtout dans ce mois de décembre qui représente une part majeure de votre chiffre d’affaire annuel.

C’est pourquoi, nous, élus du bureau de Grand Besançon Métropole soutenons la proposition de réouverture dès le 27 novembre de vos commerces.

Nous restons, bien évidemment, particulièrement attentifs à la situation sanitaire et nous savons combien nous devons toutes et tous respecter les gestes barrières pour endiguer cette épidémie. Nous n’appelons pas à un relâchement face à l’épidémie mais nous pensons, et vous l’aviez démontré avant ce confinement, que les commerçants peuvent agir en responsabilité et respecter des protocoles sanitaires stricts permettant d’éviter un rebond de l’épidémie.

Vous pouvez compter sur le soutien de vos élus dans cette période si difficile".

Les élus du Bureau de Grand Besançon Métropole

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Confinement #2

Economie

France Relance : la transformation du plus grand campus de Besançon pour 80 millions d’euros

La présidente de l’université de Franche-Comté Macha Woronoff, a reçu le 22 juillet dernier le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet ainsi que la maire de Besançon, Anne Vignot, pour une visite et une projection des deux opérations labellisées France Relance dans le cadre du projet de réhabilitation du campus Bouloie - Temis.

La chambre d’agriculture de Bourgogne Franche-Comté demande l’abattage « systématique » du loup près d’un élevage

Suite à plusieurs attaques de loups sur des élevages de bétails, la chambre d'agriculture de Bourgogne Franche-Comté, dans un communiqué du 23 juillet, demande aux pouvoirs publics de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour stopper le retour du loup et l'abattage "systématique" de cet animal dès les premiers signes de présence à proximité d'élevages.

Pass sanitaire obligatoire dans la restauration : quelle organisation à la Brasserie du commerce à Besançon ?

À partir du 1er août, le pass sanitaire sera indispensable pour se rendre dans les restaurants, les bars, les cafés, les brasseries… Pierre-Antoine Clément, gérant de la Brasserie du commerce à Besançon nous explique comment il compte appliquer cette obligation avec son équipe et nous confie aussi ses craintes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.97
légère pluie
le 26/07 à 15h00
Vent
3.12 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
63 %

Sondage