Alerte Témoin

Moins d'accidents de la route et plus d'interventions à domicile pour les pompiers

Publié le 01/04/2020 - 11:39
Mis à jour le 01/04/2020 - 11:47

Confinement oblige, depuis un peu plus de deux semaines, nous ne sommes plus sur la route mais chez nous (pour la grande majorité). Résultat, la nature des interventions des pompiers change. Moins d'accidents de la route, plus d'interventions à domicile... Premier bilan par nos soldats du feu.

"Pour faire simple, notre activité globale a un tout petit peu diminuée" explique-t-on chez les sapeurs-pompiers du Doubs.

"On n'est encore qu'au début du pic épidémique, donc les transports sanitaires privés répondent pour l'instant parfaitement à la demande. Et comme c'est le 15 qu'on doit appeler en cas de symptômes, les pompiers, qui gèrent les urgences, ne ressentent pas trop encore la montée en puissance du virus."

Moins d'accidents de la route et domestiques...

Et forcément, "il n'y a presque plus personne sur les routes donc c'est logique, il y a beaucoup moins d'accidents".

Par contre, puisque tout le monde est chez soi, on peut s'attendre à des pics d'accidents domestiques - incendies, blessures en faisant du bricolage ou du jardin...

Mais ce n'est pas trop le cas pour l'instant. "On imagine que tout le monde fait attention, chez soi, à ne pas se blesser. Parce qu' un des buts du confinement, c'est aussi de ne pas engorger les urgences. Donc il serait mal avisé que ça ait l'effet inverse". Et au niveau des incendies, "c'est encore trop tôt pour faire une comparaison ; mais on doute que cela ait un vrai impact". 

Mais d'avantage d'interventions à domicile

En revanche, les pompiers constatent une nette augmentation des interventions à domicile liées au covid.

"On a très régulièrement des détresses respiratoires et plus de chutes à domicile, critères qui s'apparentent à des symptômes du covid. Ce n'est pas une certitude, mais potentiellement, une grande majorité de ces interventions d'urgence sont directement liées au virus."

Et donc, de rappeler les recommandations de base : 

  • rester chez soi
  • respecter les gestes barrières
  • faire attention, chez soi, pour éviter de se blesser et d'aller aux urgences
  • appeler le 15 si l'on pense avoir les symptômes
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

500.000 euros de dons pour les personnels de l’hôpital de Besançon

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Visiter les musées de Besançon ... par téléphone

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications.

Fête des mères : le fleuriste Petite Fleur vous invite à commander vos bouquets à l’avance !

PUBLI-INFO • La Fête des Mères, qui tombera cette année dimanche 7 juin, se déroulera dans des conditions sanitaires particulières, y compris chez les fleuristes. La boutique Petite Fleur à Besançon appelle ses clientes et ses clients à commander leur bouquet afin d'éviter une fréquentation trop importante en magasin le jour J.

Covid-19 : le suivi de l’épidémie en Bourgogne Franche-Comté sera désormais publié chaque vendredi

Coronavirus • Alors que s’est ouverte ce mardi 2 juin la deuxième phase du déconfinement, le suivi de l’épidémie de Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté fera désormais l’objet d’un point de situation hebdomadaire, selon l'Agence régionale de santé. Nous vous relaierons ces informations chaque vendredi.

Santé

Covid-19 : le suivi de l’épidémie en Bourgogne Franche-Comté sera désormais publié chaque vendredi

Coronavirus • Alors que s’est ouverte ce mardi 2 juin la deuxième phase du déconfinement, le suivi de l’épidémie de Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté fera désormais l’objet d’un point de situation hebdomadaire, selon l'Agence régionale de santé. Nous vous relaierons ces informations chaque vendredi.

La baisse du nombre de cas grave de Coronavirus se confirme en Bourgogne Franche-Comté

Coronavirus • À la veille de la seconde phase du déconfinement avec de nombreuses reprises d’activités, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle que le virus circule toujours et appelle à la vigilance. On dénombre 415 patients hospitalisés pour des formes graves du Covid-19 dans la région dont 34 en réanimation.  

Le plan Ségur inclut « tout le monde », y compris les ambulanciers, selon Olivier Véran

"Tout le monde est inclus" dans le plan Ségur, y compris les ambulanciers, a assuré vendredi 29 mai 2020 le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, dans une réponse aux manifestations d'hospitaliers qui réclament depuis plusieurs semaines des hausses de salaires pour l'ensemble des quelque 100 professions du secteur.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.97
légère pluie
le 05/06 à 6h00
Vent
4.3 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
97 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune