Morts du Covid en France : 1% des décès surviendraient à domicile

Publié le 20/05/2020 - 14:53
Mis à jour le 20/05/2020 - 14:53

Les décès à domicile représenteraient 1% des morts du nouveau coronavirus en France, selon de premières estimations fournies mercredi 20 mai 2020 par l’agence sanitaire Santé publique France, qui donnera un bilan définitif d’ici juin.

©  CC2 NIAID Flick
 
 ©
©  CC2 NIAID Flick   ©

"Selon nos premiers éléments, les décès à domicile représenteraient 1% des morts du Covid, mais il est trop tôt pour donner un bilan définitif. Il sera publié avant fin juin", déclare Geneviève Chêne, directrice de Santé publique France, dans un entretien au Parisien.

L'agence sanitaire est en train d'analyser les certificats de décès, "qui sont en majorité rédigés sur un document papier où l'on inscrit les causes de la mort" et "seuls 20% sont électroniques". "Cela prend donc plus de temps de saisir et numériser toutes les données", explique la professeure Chêne.

Elle regrette que ces certificats électroniques n'aient pas été suffisamment mis en place après la canicule meurtrière de l'été 2003, car "dans cette crise, ils auraient été extrêmement utiles", et elle estime qu'il "faut les généraliser".

Santé publique France termine par ailleurs une enquête sur 14.000 personnes avec des tests sérologiques, qui permettent de détecter des anticorps du virus dans le sang, annonce la directrice. "Ces chiffres seront dévoilés prochainement, on aura ainsi une photographie, par tranche d'âge et par région, du nombre de personnes qui ont été contaminées", précise-t-elle.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.52
couvert
le 16/06 à 9h00
Vent
3.68 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
68 %