Après la gastro, la grippe en Franche-Comté !

Publié le 27/01/2012 - 10:31
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

L'épidémie de gastro se poursuit mais commence à perdre du terrain en Franche-Comté. En revanche, la grippe arrive : la Haute-Saône et le Doubs commencent à être touchés…

A vos souhaits…

L'épidémie de gastro-entérite se poursuit en France métropolitaine avec  niveau reste au-dessus du seuil de l'épidémie (281 cas/100.000 habitants en France). « En Franche-Comté, la semaine dernière, l’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 146 cas pour 100 000 habitants avec un seuil épidémique à 281 cas pour 100 000 habitants »

L'épidémie s'est montrée plus intense en Languedoc-Roussillon (486 cas pour 100.000 habitants), en Corse (457), Poitou-Charentes (407), Centre (369), Lorraine (329), Nord-Pas-de-Calais (313), Champagne-Ardenne (312), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (312), Limousin (305) et Auvergne (294).

La Grippe arrive

Concernant la grippe, les cas vus en consultation de médecine générale la semaine passée ont été estimés à 89 cas pour 100.000 habitants soit encore nettement sous le seuil épidémique (172 cas), selon le réseau Sentinelles.

De son côté le réseau GROG note que "le nombre de cas de grippe détectés ou confirmés virologiquement est en hausse" avec de fortes disparités régionales.

"Seule la région Paca a franchi le seuil épidémique" tandis que sept autres régions (Bretagne, Franche-Comté, Ile-de-France, Haute-Normandie, Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes) "présentent une activité grippale soutenue mais pas encore épidémique" selon les GROG (Groupes régionaux d'observation de la grippe).

En Franche-Comté, la semaine dernière, l’incidence des cas de syndromes grippaux  a été estimée à 77 cas pour 100 000 habitants (seuil épidémique à 172 cas pour 100 000 habitants) selon le réseau Sentinelles.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée durant l'hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l'année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Santé

Les défis du Hacking Health de Besançon

Vidéos •
En 48 heures chrono, 400 participants vont se remuer les méninges pour tenter de trouver la meilleure solution à chacune des 22 problématiques soulevées par des patients, professionnels de santé, professionnels du me?dico-social et du handicap, ou jeunes innovateurs désireux de créer un nouveau produit. Voici les 21 défis (+ 1 à venir !) du Hacking Health 2021 de Besançon.

Covid-19 : 73 % des 12-17 ans ont reçu une première injection du vaccin en Bourgogne Franche-Comté

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer s'est félicité lundi de la progression de la vaccination des collégiens et lycéens contre le Covid-19, qui dépasse 69% pour la première injection, appelant au "volontarisme" des familles pour poursuivre dans cette dynamique. En Bourgogne-Franche-Comté près de 148.000 adolescents de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose soit 73 % de cette classe d'âge.

Covid-19 : vers un allégement des mesures en Bourgogne-Franche-Comté ?

Un Conseil de défense se penchera prochainement sur une possible adaptation des restrictions liées au Covid-19 en fonction de l'évolution de l'épidémie dans chaque territoire alors qu'"on voit la situation s'améliorer", a indiqué dimanche 19 septembre 2021 le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur BFMTV. Au 20 septembre 2021, 34 départements (dont deux en Bourgogne Franche-Comté) sont déjà sous le seuil de 50 cas pour 100.000 habitants…

Le centre de vaccination de Micropolis réduit progressivement la voilure

À partir du 1er octobre 2021, le vaccinodrome de Besançon-Micropolis  sera ouvert trois jours et demi par semaine au lieu de sept actuellement. La réduction sera progressive. Principale nouveauté : à partir du vendredi 17 septembre 2021, les personnes sans rendez-vous peuvent désormais être reçues pour se faire vacciner.    
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.5
légère pluie
le 25/09 à 18h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
38 %

Sondage