La grippe, c’est fini

Publié le 01/04/2015 - 18:34
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

L'épidémie de grippe saisonnière a touché près de 2,5 millions de personnes et devrait coûter environ 180 millions d'euros à l'Assurance maladie.

grippe.bmp_.jpg
© photl
PUBLICITÉ

Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS) « Tous les indicateurs diminuent et la mortalité toutes causes revient dans les valeurs attendues », souligne l’InVS dans son bulletin hebdomadaire publié ce mercredi 1er avril.

Dressant un premier bilan, l’Institut relève que le nombre total de cas graves admis en réanimation depuis le 1er novembre 2014 a dépassé le cap des 1.500 et qu’il est dorénavant plus élevé que celui observé lors de la pandémie grippale de 2009-2010 (1.334 cas graves admis en réanimation). Parmi ces malades, âgés de 1 mois à 98 ans et admis en réanimation, 224 sont décédés. La moitié d’entre eux avaient plus de 65 ans et la plupart étaient infectés par un virus A (essentiellement le virus A(H3N2) contre lequel le vaccin s’est montré peu efficace cet hiver. 

L’épidémie aura duré 9 semaines, entre le 12 janvier et le 15 mars 2015 et selon les estimations du réseau Sentinelles, la  grippe aurait touché  environ 2, 3 millions de personnes l’âge médian des cas était de 32 ans. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée durant l'hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l'année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Dans la catégorie

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

Mise à jour à 21h •  30 mois d'enquête, 1.300 procès verbaux, 60 cas suspects. Le procureur de Besançon a tenu une conférence de  presse à l'issue des 48h de garde à vue du Dr Péchier. L'anesthésiste de Besançon doit être mis en examen pour "empoisonnement sur personne vulnérable" dans 17 nouveaux cas dont sept mortels sur des patients de 4 à 80 ans. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. 

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

La garde à vue de l'anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements et interrogé sur une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects, a été prolongée mercredi pour 24 heures supplémentaires, a annoncé le parquet de Besançon. Randall Schwerdorffer, un des avocats du médecin a déclaré que son client restait sur la même ligne de défense et nie toute implication "de près ou de loin" dans un empoisonnement.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.35
partiellement nuageux
le 24/05 à 15h00
Vent
2.35 m/s
Pression
1013.1 hPa
Humidité
57 %

Sondage