Grippe saisonnière en Franche-Comté : plus de 2.500 personnes malades

Publié le 11/02/2015 - 17:16
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

La grippe saisonnière a déjà touché en France métropolitaine 1,5 million de personnes depuis le début de l'épidémie, dont le pic pourrait être atteint, selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm. En Franche-Comté, plus de 2.500 personnes auraient été touchées (soit 214 habitants sur 100.000). Une activité forte y a été observée en particulier dans le Jura. Concernant la gastro-entérite, c'est en Haute-Saône et dans le Doubs que les malades ont été les plus nombreux.

capture_decran_2015-02-11_a_17.15.07.png
©réseau de surveillance Sentinelles-Inserm - https://websenti.u707.jussieu.fr/sentiweb/?site=franche-comte
PUBLICITÉ

« Après 4 semaines d’épidémie, et avec un démarrage fort au regard des épidémies passées, le pic épidémique pourrait être atteint, ce qui reste à confirmer dans les  semaines à venir », selon le réseau.

Au niveau régional, les plus touchées la semaine dernière étaient le Limousin (1.629 cas pour 100.000 habitants), la Provence-Alpes-Côte-d’Azur (1.192) et Midi-Pyrénées (1.150), note-t-il encore mercredi 11 février 2015.

La semaine dernière, 590.000 nouveaux cas de syndromes grippaux ont été enregistrés, relève pour sa part le bulletin hebdomadaire de l’Institut de veille sanitaire (InVS) qui intègre les données fournies par Sentinelles, en faisant état de 1,5 million de cas de syndromes grippaux depuis le début de l’épidémie. L’institut précise en outre que 483 cas graves admis en réanimation, dont 42 décès, ont été enregistrés depuis le 1er novembre dernier chez des patients âgés de 1 mois à 98 ans, avec une moyenne d’âge à 59 ans.

L’épidémie de grippe ne présente pas de gravité particulière cette année

Depuis octobre, une centaine de foyers d’infections respiratoires ont été attribués  à la grippe dans des collectivités de personnes âgées (unité de soins de longue durée ou maison de retraite) dont 65 à des virus de grippe A  et 8 à la grippe B. L’InVS relève toutefois que l’épidémie de grippe ne présente pas de gravité particulière cette année, le nombre de cas graves admis en réanimation restant dans les valeurs généralement observées. « L’excès de mortalité de toutes causes augmente de nouveau, essentiellement chez les personnes de 65 ans et plus », mais « la part attribuable à la grippe dans ces décès n’est pas connue », souligne l’institut.

La vaccination « reste le meilleur outil de prévention » 

L’InVS note par ailleurs que la vaccination « reste le meilleur outil de prévention » même si son efficacité contre la souche grippale A(H3N2), la plus répandue cet hiver, « n’est pas optimale ». Les virus B et A(H1N1) de la grippe qui circulent sont identiques aux souches du vaccin, ce qui n’est pas le cas pour tous les virus A(H3N2). La vaccination, en dépit de l’efficacité limitée du vaccin, est notamment recommandée chez les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les personnes souffrant de diverses pathologies (asthme, insuffisance cardiaque ou respiratoire…).

La gastro-entérite

A noter que l’épidémie de grippe est également déclarée aux Antilles. De son côté, la gastro-entérite aiguë n’a pas franchi le seuil épidémique cette saison. En Franche-Comté, le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm a observé une activité forte en particulier en Haute-Saône puis dans le Doubs. Plus de 3.000 personnes ont été touchées soit 263 habitants sur 100.000.

Les régions les plus touchées la semaine dernière par ces diarrhées aiguës étaient la  Haute-Normandie (625 cas pour 100.000 habitants), la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (322) et le Nord-Pas-de-Calais (310), selon le réseau Sentinelles.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée durant l'hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l'année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Dans la catégorie

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

Pour l’EFS, le jour férié du 15 août représente 600 pochettes de sang en moins, rien qu’en Franche-Comté. Pour pallier à ce manque, il organise une semaine du don, jusqu'au 17 août, à Besançon, Belfort et dans plusieurs villages de la région. Un masseur sera même aux Hauts-du-Chazal...

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Le soleil, la chaleur… Que de bons côtés dans l’été qui nous feraient presque oublier que cette saison est également synonyme d’invasion de moustiques. Chaque année, les femelles moustiques (car oui, ce sont elles qui nous piquent !) sont responsables de millions de boutons qui démangent. Après avoir essayé les prises ou les sprays, nous nous sommes demandés quels étaient les remèdes naturels anti-moustiques...

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Depuis quelque temps, une tache d'ambroisie, plante très allergisante, a été repérée à Besançon. Elle sera rapidement arrachée par les autorités compétentes. Que doit-on faire si l'on est confronté à cette plante sur son terrain ? Un agent de Fredon Franche-Comté nous répond.

Santé : évitez l’hydrocution

Santé : évitez l’hydrocution

Choc thermique • L'été est chaud, c'est donc l'occasion de profiter des lacs et des piscines des environs pour se rafraîchir et se détendre. Mais attention à l'hydocution ! Après un bon barbecue et quelques verres de rosé au soleil, on pourrait avoir envie courir dans l'eau pour se rafraîchir... Les professionnels de la santé vous diront que c'est une très mauvaise idée ! Voici quelques précautions à prendre avant de plonger.

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Après la canicule et les pluies de ce week-end, on pouvait croire que le pic des pollens était terminé… et bien c’était sans compter sur l'ambroisie… Des prélèvements sont d'ailleurs effectués dès ce mardi 30 juillet 2019. Hélène Tissot, chargée de mission à ATMO Bourgogne Franche-Comté, spécialisée dans la surveillance de la qualité de l'air dans la région, nous en parle.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.18
ciel dégagé
le 22/08 à 3h00
Vent
2.5 m/s
Pression
1024.13 hPa
Humidité
93 %

Sondage