Vaccination contre la grippe : la Bourgogne Franche-Comté dans la moyenne nationale

Publié le 01/11/2017 - 13:15
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:10

En Bourgogne Franche-Comté, la couverture vaccinale des personnes de plus de 65 ans et "des personnes à risque" contre la grippe pendant l’hiver 2016- 2017 s'élève à 49,9 %. Elle est équivalente à la moyenne nationale (49,8%).

vaccination_grippe_5115654021.jpg
© Daniel Paquet CC0
PUBLICITÉ

C'est mathématique. En raison du vieillissement de la population, les personnes invitées à se faire vacciner par l’Assurance Maladie sont de plus en plus nombreuses chaque année. Le nombre total de personnes vaccinées continue ainsi de progresser, mais "il reste nettement insuffisant"  selon l'agence régionale de santé pour atteindre une bonne couverture vaccinale. Moins d’une personne sur deux pour qui la grippe représente un risque s’est faite vacciner l’hiver dernier.

En Bourgogne Franche-Comté, sur la saison hivernale 2016-2017, la couverture a varié entre les différents départements  de 45,1 % dans le Territoire de Belfort à 53,1 % en Côte-d’Or.  Le Doubs est à 49,50%. 

  • Selon l'ARS, la vaccination antigrippale permet d’éviter des cas graves de grippe et des excès de mortalité chez les personnes âgées : 21 200 décès en excès en France dont 1.550 en Bourgogne- Franche-Comté durant  l’épidémie de grippe 2016-2017, dont 68 % dus à la grippe

Lancée le 6 octobre dernier, la campagne « Ne laissons pas la grippe nous gâcher l’hiver » axe sa communication sur une idée simple. "Le premier geste pour se protéger de la grippe à l’approche de l’hiver est la vaccination (…)?Les rares effets indésirables du vaccin sont sans gravité avec petite fièvre ou douleur légère au point d’injection…." 

Les gestes pour éviter la grippe

Se laver les mains régulièrement, se couvrir la bouche en cas de toux, utiliser des mouchoirs en papier à usage unique et les jeter... sont autant de gestes complémentaires à la vaccination qui limitent la transmission du virus. 

Couverture vaccinale contre la grippe durant l'hiver 2016-2017 en Bourgogne Franche-Comté : ? 

Secteur

Taux de couverture

France métropolitaine

49,80%

Bourgogne-Franche-Comté

49,90%

CPAM Dijon

53,10%

CPAM du Doubs

49,50%

CPAM Lons-le-Saunier

46,40%

CPAM Nevers

51,00%

CPAM Vesoul

47,60%

CPAM Mâcon

50,30%

CPAM Auxerre

50,80%

CPAM Belfort

45,10%

La vaccination pour qui ?

Elle s’adresse particulièrement aux personnes pour qui la grippe représente un risque de complications parfois graves : les personnes de 65 ans et plus, celles atteintes d’une maladie chronique, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’obésité morbide.

Les taux par tranches d’âge étaient de 37,3 % de 65 à 69 ans et 55,6 % à 70 ans et plus, ce qui correspond à un phénomène connu de meilleure couverture vaccinale chez les plus âgés. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

grippe

L’épidémie de grippe responsable d’environ 9.500 morts

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée durant l'hiver 2018-2019 avec environ 9.500 décès selon une estimation encore provisoire publiée mercredi par Santé publique France qui précise par ailleurs que 633 cas de rougeole ont été déclarés depuis le début de l'année.

Grippe : des vaccins livrés au compte-gouttes à Besançon

Neuf millions de personnes ont été vaccinées en France depuis le 6 octobre 2018. La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 31 janvier 2019, mais avec quelques contraintes : les vaccins sont donnés au compte goutte et aux personnes vulnérables. Nous nous sommes rendus dans une pharmacie du centre-ville de Besançon pour faire le point.

Dans la catégorie

Nans-sous-Sainte-Anne : le tribunal administratif de Besançon suspend l’arrêté anti-pesticide

Mardi 19 novembre 2019, le tribunal administratif de Besançon a décidé de suspendre l'arrêté anti-pesticide du maire de Nans-sous-Sainte-Anne en octobre dernier. Le tribunal administratif de Besançon n'aura pas été influencé par les décisions du tribunal de Cergy-Pontoise…

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif ce jeudi à Besançon

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.49
légère pluie
le 07/12 à 3h00
Vent
3.95 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
86 %

Sondage